Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Wikio - Top des blogs - Economie

Recherche

Ce blog va bientôt cesser d'exister, tout du moins de manière autonome. Le blog de l'Observatoire Société et Consommation (L'ObSoCo) prend progressivement la suite. D'ores et déjà les archives de ce blog y ont été transférées et chaque nouveau billet posté ici est également publié sur le site de l'ObSoCo. Je partagerai le blog de l'ObSoCo avec Nathalie Damery et Robert Rochefort, qui ont fondé avec moi l'Observatoire Société et Consommation, ainsi qu'avec l'ensemble des membres du Cercle de l'ObSoCo... A suivre !!

 

 

http://www.asso-lobsoco.org/le-blog-de-l-obsoco.html

 

 

Contact

6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 11:15

Publié dans l'Usine Nouvelle du 4 septembre 2008

Le gouvernement a lancé un vaste chantier de prospective stratégique, "France 2025". L'un des groupes s'intitule «Vivre ensemble». Aborder frontalement la question du lien social et de la cohésion nationale dans un exercice de prospective de cette envergure -à égalité avec les thèmes de la mondialisation, de la production, des ressources rares... - mérite d'être salué et souligne que «vivre ensemble» dans la France de 2008 est devenu un problème. De partout, les forces de délitement sont à l'oeuvre...

Lire la chronique

Partager cet article

Repost0

commentaires

GOHIER Jean-Marc 26/01/2009 18:20

Merci à la CCI Rouen de m'avoir orienté sur votre blog (après rencontres du 20/10/08) : http://www.rouen.cci.fr/rdc/RDC_2008_INTERVENANTS.pdfJ'ai apprécié votre présentation des segments de vente et les potentiels de convertion, quoiqu'un peu rapidement présenté.L'architecture internet travaille suivant une découpage fractal qui me dépasse. Je découvre que beaucoup de personnes bloguent personnellement ou ont des doublures pour ce faire...J'espère contribuer au lourd travail de reconquête des centres villes par des modes de transports conviviaux (marche à pied, vélo, tourisme commercial, tribus d'affinité de vue, autopartage, covoiturage, livraison à domicile, ...)Lérosion de la crise amène à reconsidérer les acquis : -  la mobilité est une chaîne au quotidien qui coûte en temps et en tension d'organisation.- le véhicule individuel, signe de liberté est maintenant source de contrainte. Le prix de cette mobilité est de loin sous évalué.-  la convialité et le professionnalisme qui font les traditions d'accueil des commerces des centres bourgs permettrait d'optimiser les parcours au moindre coût (à effet de serre des plus bas).La problématique est de faire accepter aux commerces dits traditionnels les outils de modernité (je flane, je quête et si positif, j'achète : options de livraison/transport suivant service proposé...)2 comportements l'un passé et l'autre avenir :Je me déplacais en voiture, seul et coffre vide car l'opportunité d'un achat volumineux ou d'un déplacement imprévu pouvait se présenter à tout moment.L'avenir sera faite de choses légères (ouvrage Th. Kazazian) : j'ai la carte bleu en poche, l'information par ma tribue et les solutions de mobilité s'offriront à ma demande.Tout un programme !Nous tenterons de convaincre les commerces du centre ville de Rouen de cet enjeu et, avec les Plans de Déplacement Entreprises, d'informer des enjeux de la mobilité pour structurer les programmes d'action qui descendent à l'échelle de l'artisan (non plus uniquement aux grandes structures).Ce sera notre suggestion pour les rencontres 2009/ CCI Rouen, quelles pistes partager ?Cordialement.Jean-Marc GOHIER, ADEME HteNormandie

Les Articles Récents